© 2019 - Florence Levillain

Il existe au cœur des halles une oasis en plein univers minéral, une bulle d’oxygène en pleine crise, il s’agit de la bagagerie « Mains libres » qui accueille tous les jours sans discontinuer une cinquantaine de SDF et leur permet de laisser leurs sacs à l’abri toute la journée dans la consigne.

 

Après quelques images de reportage sur le fonctionnement de cette association, j'ai décidé de réaliser un travail personnel en diptyque, en rapprochant le portrait des SDF qui acceptaient, d'avec leur casier.

 

Le propos est d'alerter avec le plus de dignité, sur la précarité de gens comme vous et moi, souvent seuls, que la vie frappe de plein fouet. Ce casier est tout ce qu'il leur reste; ces demi m3 contiennent ce qu'il y a de plus précieux pour eux.